explication-deep-web

Plus d’explication sur le Deep Web

Le « deep web » ou « web profond », ce terme est de plus en plus en vogue sur la toile mais bon nombre de personnes ne sait même pas ce que c’est réellement.

Qu’est-ce que le « deep web » ?

Pratiquement, le « deep web », dénommé également « web caché ou invisible » rassemble tous les sites accessibles en ligne, mais non indexés par les moteurs de recherches habituels. Pour être plus simples, les sites qui n’ont pas été référencés sur Google, il s’agit éventuellement du deep web. Il est à noter que le deep web atteint jusqu’à 96 % de la totalité de la toile, et le reste pour la toile accessible.

Différentes raisons engendrent ces non indexations par les moteurs de recherche classiques. En fait, pour être référencé, il faudrait que les robots d’indexation puissent référencer le site. Ces robots permettent de trouvent les liens pour que le moteur de recherche les découvre à son tour. A contrario, lorsque les pages ne sont pas accessibles par les robots pour un motif qui soit, elles vont être classées directement au deep web. Ceci peut être dû au fait par la volonté de l’administrateur même du site, comme le contrôle de l’accès à des sites privés. De nombreux sites disposent d’un accès protégé par un mot de passe, par l’usage d’un test de Turing (comme les captchas). Il se peut également que les développeurs choisissent de ne pas exposer leur site au référencement. De ce fait, les robots n’arrivent pas à scruter les pages.

Deep-Web-Dark-Web-explication

Les types de sites sur deep web

Nombreuses sont les catégories de sites qui peuvent se trouver sur deep web. Tels sont les sites aux contenus illégaux, arnaques ou également les sites qui s’annonce un réel marché noir. Il est possible d’y trouver plusieurs choses douteuses et étranges en termes d’éthique. Il est souvent difficile de discerner les sites arnaqueurs des professionnels dans le domaine commercial. Or, cela existe réellement.

D’autre part, les contenus censurés par le web classique se rangent également dans cette option, à savoir les manuels de la fabrication des bombes.

Il y a des véritables réseaux mais qui ne peuvent pas être indexés par les moteurs de recherche traditionnels. C’est le cas des sites ayant une adresse en .onion. Ils existent et ils franchissent même le domaine des lois internationales, alors qu’ils présentent un danger aussi bien pour l’ordinateur que sur le cerveau.

Mais ce qui est plus grave et plus important, bon nombre de sites du web profond a une mauvaise réputation, cette catégorie de toile est un refuge de contenus « hors limite ». Le plus souvent, le deep web a un grand rapport sur les problèmes associés à la pédophilie, à zoophilie, ou encore la location de prostituée, la cybercriminalité pour être plus profond. Ces domaines ne sont pas les bienvenus dans le web classique et ils iront directement dans cet espace.

Cependant, d’autres aspects plus clairs et plus intéressants se trouvent dans cette zone comme les manuels du software et du hardware, différents sites qui présentent de projets et des informations ou pour un partage libre de contenus (The Free Bibliotheca Alexandrina).

En bref, le deep web est un espace pour la liberté, difficile à contrôler.