no-life-gamer

J’ai décidé d’arrêter le sport pour jouer sur mon ordi

La dépendance au jeu vidéo, c’est trop. Il s’agit d’un phénomène assez courant actuellement. Moi-même, j’ai fini par délaisser le sport pour s’adonner plus de temps au jeu.

Présentation du problème d’addiction

Étant donné la recrudescence de la pratique du jeu PC de nos jours, bon nombre de joueurs sont devenus accros. En fait, c’est en quelque sorte un trouble psychologique consistant en ce que le joueur sent un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer au jeu sur ordinateur. Depuis un certain temps, je suis devenu accro à cette discipline, et j’arrive à passer plusieurs heures devant l’écran. Je ne voudrais plus pratique aucun sport.

Évidemment, c’est une preuve d’addiction au jeu. Ce problème incite chez les joueurs des comportements à caractère itératif et compulsif. Pour moi, le jeu sur ordinateur est devenu mon principal centre d’intérêt, voire l’unique. Toutes les autres activités, même si elles se trouvent intéressantes et ludiques, sont derrière moi à savoir l’étude, les activités sportives, et même les relations amicales et familiales. Je n’ai qu’une distraction à faire : m’enfermer dans ma chambre pour jouer au jeu. Ce problème atteint également les adolescents actuellement.

Je suis devenu incapable de contrôler le temps que je dilapide au jeu. Mais cette situation n’impactera pas uniquement sur ma vie sportive, mais également sur le travail scolaire ou professionnel, sans parler de l’équilibre alimentaire ou le sommeil. Même en ayant conscience que le sport est indispensable pour la santé, quand on est accro au jeu, c’est impossible de se retenir.

Comment s’en sortir ?

L’addiction aux jeux est une problématique très importante. Il est nécessaire de remédier cela pour ne pas arriver à une situation très inquiétante. La manière primordiale pour l’affronter, c’est d’être lucide de l’addiction au jeu. Il est possible que le concerné demande de l’aide à autrui. Il ne faut pas lui tourner le dos. L’accompagnement des parents s’annonce le plus essentiel. Ils doivent entamer la communication aux enfants en leur apprenant les pour et les contre de la pratique du jeu vidéo. Dans ce cas, les joueurs sont capables de limiter leurs passions.

Il faut savoir parlez à quelqu’un, un proche ou un ami. L’ouverture aux autres est une étape importante vers le changement. Sachez que vous ne seriez jamais seul même si vous en avez l’impression. N’hésitez pas non plus à solliciter l’avis et le traitement d’un professionnel de santé (infirmière scolaire, médecin traitant, psychologue) et à lui exposer le problème.

Il est utile de se servir tous les moyens requis et disponibles afin de réduire le temps de jeu. S’armer de courage et de volonté pour éviter le pire. Préférez les jeux en groupes, en famille ou avec des amis. Essayez de toutes les forces de revenir faire du sport ainsi que d’autres activités. Pensez à faire d’autres tâches plus utiles et valorisantes afin d’optimiser l’estime de soi. Il faut trouver une bonne mesure entre la vie déréglée et une hygiène de vie, même si ce n’est pas la plus parfaite, mais acceptable. Mais n’oubliez pas de faire une analyse en soi : quels sont les motifs qui vous poussent à jouer autant ?

arret-sport-jouer-ordinateur