la procrastination

Tout savoir sur la procrastination

La procrastination est une tendance qui atteint notre monde moderne. Découvrons-la ensemble.

Définition

« Procrastiner » c’est retarder volontairement une tâche sans penser aux conséquences négatives que cela peut engendrer. Dans les pays anglophones, le mot procrastination peut aller dans un sens positif. Selon leur perception des choses, procrastiner c’est seulement prendre une initiative de repousser une action à plus tard car le moment opportun pour la réaliser n’est pas encore arrivé. Nous ne sommes donc pas étonner d’entendre que Facebook et Apple incitent les jeunes femmes à « procrastiner » leurs ovocytes en échange d’une grosse somme. Elles doivent pour cela les congeler dans le but de remettre à demain la conception de leur premier enfant.

le procrastineur

Mais pour nous les francophones, la procrastination va plus dans le sens de la fainéantise. C’est en réalité un problème de gestion de temps. Ce n’est pas que les procrastinateurs ne savent pas gérer leur emploi du temps. Ils établissent même des timings bien élaborés sauf qu’ils choisissent toujours de reporter pour plus tard la mise en action.

« Je n’ai pas le temps, je préfère suivre cette émission plutôt que de nettoyer ma maison, je vais ranger ma chambre demain, j’ai mieux à faire aujourd’hui, j’appelle mamie demain, demain je vais absolument ordonner mon ordinateur.. ». Tout ces phrases et bien d’autres sont les favoris des procrastinateurs. Ils trouvent toujours des excuses pour remettre les tâches au lendemain. Certains le font par pur paresse d’autres par manque de temps ou en réalité en raison d’une mauvaise gestion de temps. Pourtant remettre tout au lendemain peut faire évoluer les choses dans le mauvais sens.

Un problème actuel ?

Sans doute, les gens qui remettaient tout au lendemain existaient depuis toujours. Les œuvres de certains auteurs d’il y a plusieurs années décrivent déjà cette tendance. Alphonse Allais par exemple énonce cela de manière humoristique quand il écrit « Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain ». Cependant, ce courant de vie prend plus d’ampleur aujourd’hui. De nos jours les diversions sont légions à ne citer que les téléphones, la télé, le web… Tout cela ajouté à la routine au quotidien pousse les gens à remettre toujours les choses au lendemain. Les gens de notre époque perdent beaucoup de temps à repousser la mise en action.

Quelles solutions ?

Il faut arrêter de procrastiner si l’on veut réussir à finir nos tâches à temps. La fin de la procrastination permet également de réaliser plus de choses au niveau professionnel mais aussi personnel. Comme pour les régimes la première solution pour arrêter la procrastination c’est l’adoption d’une mentalité positive. Il faut se convaincre d’être prêt à changer les mauvaises habitudes. C’est toujours le premier pas qui est difficile à faire. Après avoir franchi cette étape nous pouvons adopter un nouveau style de vie.

De nombreux coachs de vie proposent des programmes pour arrêter de procrastiner. Ils donnent des conseils comme : commencer par des tâches simples, découper les grosses tâches en plusieurs petites tâches faciles à réaliser ou encore s’armer de motivation sur la mise en action. Les formations en ligne de Michael Ferrari par exemple nous aident à devenir moins fainéants.

La paresse vient souvent d’un manque d’énergie. Pour y remédier nous devons prendre soin de nous, manger des aliments sains, arrêter l’alcool et bien dormir. Il faut aussi fixer un temps pour chaque tâche et le respecter. La procrastination survient souvent à cause des distractions comme les réseaux sociaux et les écrans. Ainsi il faut s’éloigner de ces dernières pour pouvoir se concentrer. Enfin, pour augmenter la motivation nous pouvons très bien nous récompenser à chaque fin d’étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *